Psychotik Room ( V 2 )

psychotik-room

Quentin Destieu, Sylvain Huguet, Romain Senatore.
Programmation : Ivan Chabanaud, Julien Marro-Dauzat.





Psychotik Room (V2) est une installation développée dans le cadre d’une résidence d’artiste à l’ECM Kawenga de Montpellier en mars 2009, avec une aide à la création multimédia de la région languedoc-Roussillon.



Psychotik Room (V2) is an installation developed during an artistic residency at the ECM Kawenga in Montpellier (France), in March 2009, with support for the multimedia creation, from the Region anguedoc-Roussillon.






Expositions précédentes / past exhibitions :
Fête des 01, Labomédia, Orléans, mai 2010.
Sensations Inouïes, El Mediator, Perpignan, décembre 2009.
Exposition Playground, Nuit Blanche, Metz, octobre 2009.
Festival Enter 4, DOX, Centre for Contemporary Art, République Tchèque, avril 2009.
Festival Hybride, ECM Kawenga, Montpellier, mars 2009.
résidence de création, ECM Kawenga, Montpellier, février 2009.






Psychotik Room ( version Beta )

psychotik-room

Quentin Destieu, Sylvain Huguet, Romain Senatore.
programmation : Pascal Silondi, Stephane Kyles.





Psychotik Room est une installation interactive dans laquelle le spectateur est immergé dans une chambre d’isolement psychiatrique par le biais d’un casque d’immersion 3D.
Grâce à un champs magnétique, un capteur de mouvement et un capteur de pulsations cardiaques, l’environnement 3D et l’univers sonore sont modifiés en temps réel, en fonction du comportement du spectateur.
Cette installation établit une relation entre les nouvelles technologies et l’isolement social de l’individu.
Elle questionne la fragilité du corps humain face au monde actuel, dans un univers hospitalier stérile, se référant à l’esthétique des films d’horreur.
Cette installation propose au spectateur un moment d’enfermement et de méditation, dans un univers 3D modifié sous les pressions corporelles.


Psychotik Room is an interactive installation in which the viewer is immersed in a psychiatric isolation room with 3D glasses.
By dint of motion sensors and heartbeats sensor, the 3D environment and sound are modified in real time.
This installation established relationship between new media’s immersion, and social isolation of the individual.
Thus underlining the frailty of human body confronted with today’s world, in a sterile hospital universe, out of reality, referring to the horror films aesthetic.
This installation offers to the viewer a moment of deep closeness and meditation, in a 3D universe modified under corporal’s pressure which may cause claustrophobia feelings.







Expositions précédentes / past exhibitions :
Festival GAMERZ 04, Scène numérique, Aix-en-Provence, janvier 2009.
Salon de la Jeune Création, Grande Halle de la Villette, Paris, octobre 2008.